mercredi 26 novembre 2008

On ne lutte pas trop assez contre l'exclusion

L'association Droit au Logement (DAL) vient de recevoir une amende de 12 000 euros pour avoir osé planter des tentes en plein Paris.






Un toit, c'est un doigt.

3 commentaires:

Nico de Los Cojones a dit…

Oui, et les doigts de l'homme, on commence à les sentiw bien pwofond par les temps qui couw...
Bravo pour le blog nouveau arrivé en même temps que le Beaujolais mais sans goût de banane!

pouv a dit…

Bon soyons honnêtes, l'amende sera annulée en cour d'appel quand le brouhaha médiatique sera retombé. Mais effectivement cette criminalisation des mouvements de sans logis et donc des sans logis eux-mêmes est une dérive assez grave contre laquelle il faut lutter.

Constantin a dit…

Cher Pouv, je reconnais bien là le pragmatisme mâtiné d'optimisme du véritable centriste ! Merci de nous réconforter (non je déconne).
Quant à vous cher Nico de los C., merci d'être velu (arf ! private joke on the Internet) et hasta bientôt sur le tuyau !!